top of page

Numéro 2, 2022 : L'Afrique et le monde à l'heure virale.

Savoirs africains contre pandémie

Savoirs africains contre pandémie

Global Africa

Rubrique - Global Africa N°2

Editorial

Citation

Global Africa. (2022). Savoirs africains contre pandémie. Global Africa.

Global Africa. Savoirs Africains Contre Pandémie. Global Africa, 2022.


Pages  - 

Editorial

Date de sortie  - 

16 décembre 2022

GA-2Option3_0_edited.jpg

En Français

La Covid-19 n’a pas laissé le choix aux équipes éditoriales, elle s’est hissée en haut des priorités sans autre forme de procès, bouleversant les programmations des rédactions comme elle s’est imposée dans tous les domaines et à tous les acteurs. Elle soulève ou rappelle de multiples problématiques : la cohabitation entre humains, animaux, environnement et virus, la dispersion extraordinaire des choses et des êtres induite par la globalisation, les (dys)fonctionnements dans la gouvernance de la santé mondiale et des systèmes de santé, les inégalités de race, de classe, d’accès aux traitements, mais aussi à des infrastructures de recherche etc. Ces questions, mais aussi la magnitude de la pandémie et ses impacts multidimensionnels sont tels qu’il nous faut humblement, après d’autres, chercher à comprendre ce qui s’est passé dans le monde et sur le continent africain depuis décembre 2019. Inscrire nos questionnements dans le temps est une nécessité. Dans la longue durée de l’histoire, d’abord, car cette pandémie n’est ni la première, ni la dernière. Dans le temps présent et de manière prospective ensuite, cartous les cinq ans, nous dit-on, émergera une nouvelle pandémie, plus particulièrement une zoonose. Si cette prédiction est avérée – et elle l’a été sur la période 1976-2019 –, alors, à cause de l’effet de choc de la Covid-19, vivre signifiera négocier consciemment et constamment avec des virus et gouverner exigera de plus en plus de le faire sous la menace des effets des pandémies.

Mots-clés :

savoirs africains, pandémie

In English

COVID-19 left no choice to editorial teams by becoming the top priority for everyone - disrupting schedules as it has imposed itself upon all areas of life and all social actors. COVID reminds us of many problematics of our interdependencies : the cohabitation between humans, animals, the environment and viruses; the extraordinary dispersion of things and beings induced by globalization ; the (dys)functionings of the governance of world health and health systems ; inequalities of race, class, access to treatment, but also to research infrastructures, etc. These issues, as well as the magnitude of the pandemic and its multidimensional impacts are such that we must humbly seek to understand what has happened in the world and on the African continent since December 2019. It is necessary to situate our questioning in the long run. First of all, in the longer term of history because this pandemic is neither the first nor the last. We have been told that every five years a new pandemic will emerge, especially a zoonosis. If this forecast is true - and it has been true over the period 1976-2019 - then, because of the shock effect of COVID-19, to live will mean to be consciously and constantly negotiating with viruses, and to govern will increasingly require doing so under the threat of pandemics and their consequences.

Keywords :

African knowledge, epidemics

bottom of page